l’OMJ lance son deuxième appel à projets pour la labellisation de formations de Master et de Doctorat

l’OMJ lance son deuxième appel à projets pour la labellisation de formations de Master et de Doctorat (partenariats entre au moins 2 établissements de 2 pays méditerranéens parmi les 16 participant à l’OMJ).

L’Office Méditerranéen de la Jeunesse soutient la mobilité des étudiant et des jeunes professionnels dans 16 pays méditerranéens: l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, Chypre, la Croatie, l’Egypte, l’Espagne, la France, la Grèce, l’Italie, le Liban, Malte, le Maroc, le Monténégro, la Slovénie, la Tunisie et la Turquie.

Ces pays se sont associés pour faire de la Méditerranée un espace d’échanges de savoirs, et de compétences, facteurs décisifs du développement.

L’Office Méditerranéen de la Jeunesse (OMJ) a pour objectifs de :

  • faciliter la mobilité des étudiants et des jeunes professionnels de l’espace méditerranéen, à travers un système de bourses de mobilité et de procédures simplifiées pour l’obtention de visas ;
  • favoriser les échanges de connaissances entre les pays partenaires de l’OMJ afin d’oeuvrer à leur développement économique et social, et en particulier à celui des pays du Sud de la Méditerranée, en soutenant des formations en adéquation avec les priorités de développement et le marché du travail ;
  • promouvoir une première expérience professionnelle à l’étranger, avec la mise en place d’une plateforme de stages et d’emplois.

Les formations candidates à la labellisation OMJ doivent couvrir 13 filières d’intérêt méditerranéen qui s’inscrivent dans les priorités de l’Union pour la Méditerranée.

Les étudiants éligibles à une bourse OMJ sont sélectionnés par les établissements dont les formations ont préalablement obtenu le label OMJ. Leur candidature est soumise à un Collège d’experts. Les candidats retenus bénéficient :

  • de bourses de mobilité destinées à financer un ou deux semestres de mobilité d’un montant de 1000€/mois pour les Masters et de 1500€/mois pour les Doctorats, modulé en fonction du coût de la vie dans les pays d’accueil ;
  • des mesures de facilitation décidées par les pays participants en matière d’entrée, de séjour et d’exercice d’une première activité professionnelle ;
  • d’un parrainage professionnalisant ;
  • de l’accès à une plateforme de stages et d’emplois.

Afin d’informer au mieux les étudiants des différents programmes de mobilité existant dans l’espace méditerranéen,
l’Office Méditerranéen de la Jeunesse a mis en place un Centre de ressources sur les programmes de mobilité méditerranéenne : http://www.mediterraneanofficeforyouth.org/fr/catalogue-des-formations

Tous les détails du deuxième appel à projets (liste des filières d’intérêt méditerranéen, liste des opérateurs nationaux…) et l’ensemble des documents nécessaires aux établissements pour postuler sont disponibles sur :
www.officemediterraneendelajeunesse.org